Actualités
Actualités Business

FedEx prévoit une augmentation à long terme des expéditions de commerce électronique


Nike a imputé à la pénurie de conteneurs d’expédition dans le monde et à la congestion des ports américains une baisse à deux chiffres des ventes nord-américaines au troisième trimestre, sapant la forte croissance de ses ventes en Chine et la perte des siennes via leur boutique en ligne.

Jeudi, le fabricant de vêtements de sport et de chaussures a déclaré que ses revenus pour le troisième trimestre avaient été affectés par des problèmes de chaîne d’approvisionnement liés à l’épidémie de coronavirus, en particulier en Amérique du Nord, leur principal marché et en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Les ventes en Amérique du Nord ont chuté de 10% par rapport à il y a un an sur la base de rapports à 3,56 milliards de dollars, ce qui, selon la société, «était en grande partie dû à la pénurie mondiale de conteneurs et à la congestion des ports aux États-Unis, entraînant un retard des entrées d’inventaire au troisième trimestre fois. semaine, affectant le calendrier des expéditions en gros ».

Nike affirme que ses revenus sont affectés par des problèmes de chaîne d’approvisionnement © Bloomberg

Bien que la fermeture de magasins physiques dans la zone EMEA au cours des deux derniers mois du trimestre fiscal de Nike ait affecté les ventes dans la région, le plus grand marché chinois, y compris le continent, Hong Kong et Macao, a vu ses ventes augmenter de 51%. 2,28 milliards de dollars au troisième trimestre. Cela a conduit à dépasser la zone EMEA pour devenir le deuxième marché de l’entreprise en termes de chiffre d’affaires au cours de cette période.

Au total, Nike a déclaré un chiffre d’affaires de 10,36 milliards de dollars au troisième trimestre, en hausse de 3% sur une base de reporting, mais une baisse de 1% corrigée de la volatilité des devises. Wall Street devrait générer 11 milliards de dollars de revenus, selon une enquête Refinitiv auprès d’analystes.

Dont 4 milliards de dollars provenaient de la plateforme de vente directe aux consommateurs de la société, Nike Direct, en hausse de 20% par rapport à l’année précédente et avec une croissance des ventes «forte à deux chiffres» dans toutes les régions.

Le bénéfice net de Nike pour le trimestre était de 1,45 milliard de dollars, soit 90 cents par action diluée, en hausse de 71% d’une année sur l’autre lorsque la société a fixé des frais sans numéraire de 25 cents par action en raison d’un changement de modèle de distributeur. en Amérique du Sud.

Les actions sont en baisse de 2,2% après les heures de négociation à 140 $. Les actions ont clôturé à un record de 147,05 $ le 11 janvier.



Source link

Laissez un commentaire