Actualités
Nouvelles du Monde

L’autorité de réglementation de l’UE approuve le vaccin à injection unique Johnson & Johnson | Nouvelles sur le coronavirus pandémique


L’Autorité de réglementation pharmaceutique de l’Union européenne a recommandé l’approbation conditionnelle du vaccin à dose unique contre le coronavirus (J&J) de Johnson & Johnson, une initiative qui ouvre la voie au bloc pour utiliser un quatrième vaccin sous licence pour lutter contre la pandémie.

L’Autorité pharmaceutique européenne (EMA) a déclaré jeudi avoir recommandé que le vaccin soit homologué « après un examen approfondi » des données J&J montrant qu’il répond aux critères d’efficacité et de sécurité.

Les États-Unis, le Canada et Bahreïn ont également approuvé le tir de la société américaine. L’Afrique du Sud procède à un examen d’urgence.

Emer Cooke, directeur général de l’EMA, a déclaré: «Avec cette dernière opinion positive, les autorités de toute l’Union européenne auront une autre option pour lutter contre la pandémie et la défendre, la vie et la santé de leurs citoyens.

L’EMA a donné son feu vert aux vaccins produits par Pfizer-BioNTech, AstraZeneca University-Oxford et Moderna. Trois autres vaccins sont également « en cours d’évaluation intégrée » par l’agence basée à Amsterdam – Novavax, CureVac et Sputnik de Russie.

Dans l’essai mondial de J&J sur 44 000 personnes, le vaccin s’est avéré efficace à 67% deux semaines après l’injection, a déclaré l’EMA.

Alors que de nombreux avertissements de concurrents signalaient des taux de protection plus élevés, les comparaisons directes entre les chiffres du titre étaient difficiles car leurs tests avaient des objectifs différents et les recherches de J&J effectuées alors que de nouvelles variantes plus infectieuses du virus circulent.

Son vaccin délivre des protéines de renforcement immunitaire grâce à une version affaiblie du virus du rhume, similaire aux injections d’AstraZeneca.

J&J a également utilisé cette technologie dans les vaccins anti-Ebola approuvés par l’UE.

‘Moment impressionnant’

La licence de commercialisation conditionnelle de l’Union européenne permet la vente du traitement pendant un an sans données complètes sur son efficacité et ses effets secondaires.

L’approbation finale de la Commission européenne est attendue prochainement.

Le directeur scientifique de J&J, Paul Stoffels, a décrit la décision de l’EMA comme un « tournant » lorsque le monde lutte pour contrôler la pandémie, détruisant des économies et tuant plus de 2,7 millions de personnes dans le monde.

Le cliché, baptisé COVID Vaccine Janssen d’après l’unité J&J qui l’a développé, devrait soutenir l’UE, où les retards de livraison de Pfizer et AstraZeneca ont nui aux approvisionnements.

J&J a accepté de livrer au moins 200 millions de doses à l’UE cette année, dont 55 millions au deuxième trimestre, les premières expéditions étant attendues le mois prochain.

L’Europe a du mal à domestiquer le virus car une variante plus contagieuse identifiée en premier au Royaume-Uni a envahi le continent.

L’Italie et la France ont introduit de nouvelles mesures de verrouillage des portes.

L’Europe est derrière de nombreux pays dont Israël, le Royaume-Uni, le Chili et les États-Unis dans la course au lancement de vaccins.

Pour la première fois en six semaines, le nombre de nouveaux cas a augmenté dans toute l’Europe la semaine dernière – 9%.

L’Office européen de l’Organisation mondiale de la santé attribue cette augmentation en partie à des variantes de virus, dont une première enregistrée au Royaume-Uni, considérée comme contagieuse, environ 70% de plus.





Source link

Laissez un commentaire