Actualités
Nouvelles du Monde

Le Danemark suspend le vaccin AstraZeneca en raison de préoccupations concernant les caillots sanguins | Nouvelles sur le coronavirus pandémique


Le vaccin ne sera pas utilisé pendant 14 jours pendant que les enquêteurs explorent les rapports sur les «effets secondaires graves» possibles.

Le Danemark a suspendu le vaccin COVID Oxford-AstraZeneca après qu’il ait été signalé que certaines personnes recevant le vaccin avaient développé de graves caillots sanguins, dont un au Danemark, ont annoncé jeudi les autorités danoises.

Ils n’ont pas précisé le nombre de rapports de caillots sanguins, mais l’Autriche a cessé d’utiliser une série spécifique de médicaments tout en enquêtant sur un décès dû à un trouble de la coagulation sanguine et une hospitalisation pour embolie pulmonaire.

Ils ont déclaré que six autres pays européens avaient cessé d’utiliser ce lot de vaccin AstraZeneca.

Soren Brostrom, directeur de l’Autorité médicale danoise, a déclaré: « Tant nous que l’Autorité pharmaceutique danoise devons réagir aux rapports d’effets secondaires potentiellement graves, provenant du Danemark et d’autres pays. Autre Europe ».

L’agence sanitaire a déclaré que le vaccin serait suspendu pendant 14 jours. Il n’a pas fourni d’informations détaillées sur les Danois qui ont développé des caillots sanguins.

AstraZeneca affirme que ses injections sont soumises à un contrôle de qualité rigoureux et « sans aucun effet secondaire grave confirmé lié au vaccin ». Il a déclaré avoir contacté les autorités autrichiennes et les aider pleinement dans leur enquête.

L’Administration européenne des médicaments (EMA) a déclaré mercredi qu’il n’y avait aucune preuve liant AstraZeneca à deux cas en Autriche.

Il a déclaré que le nombre d’événements thromboemboliques – marqués par la formation de caillots sanguins – chez les personnes qui avaient reçu le vaccin AstraZeneca n’était pas plus élevé que chez les personnes en général, avec 22 de ces cas, il est rapporté sur les trois millions de personnes qui l’ont reçu comme du 9 mars.

L’Autorité pharmaceutique danoise a déclaré qu’elle avait ouvert une enquête sur le vaccin aux côtés des agences respectives d’autres pays de l’UE ainsi que de l’EMA.

« Il est important de souligner que nous n’avons pas opté pour le vaccin AstraZeneca, mais nous le suspendons », a déclaré Brostrom.

L’agence a déclaré qu’elle avait repoussé la date finale à laquelle on s’attendait à ce que tous les Danois soient complètement vaccinés après 4 semaines jusqu’au 15 août en raison de l’arrêt des vaccinations.





Source link

Laissez un commentaire