Actualités
Nouvelles du Monde

Le président algérien fixe le 12 juin pour des élections législatives anticipées | Nouvelles sur les élections


Le vote fait partie de la réforme politique que le président Tebboune a promis après des manifestations de masse contre l’ancien dirigeant Bouteflika.

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a fixé au 12 juin la date des élections législatives anticipées, a déclaré jeudi le président après avoir annoncé la dissolution de la chambre basse le mois dernier.

Le vote faisait partie des réformes politiques promises par Tebboune après des manifestations de masse qui ont contraint son prédécesseur, Abdelaziz Bouteflika, à démissionner en 2019 après 20 ans au pouvoir.

Les élections législatives seront suivies d’élections locales pour les maires et les conseillers municipaux.

Dans une autre tentative pour plaire aux manifestants, le gouvernement algérien a finalisé dimanche un nouveau projet de loi électorale visant à freiner la corruption et à donner plus d’options aux électeurs. Les dernières élections législatives de 2017 ont été marquées par des scandales financiers qui ont envoyé certains hauts responsables en prison.

Le peuple algérien a voté en novembre dernier pour un amendement constitutionnel, donnant plus de pouvoir au Premier ministre et au parlement, malgré un faible taux de participation.

Les alliés de Bouteflika qui constituent une écrasante majorité à la chambre basse ont été dissous, élus en mai 2017 pour cinq ans.

Élu en décembre 2019, Tebboune a promis de procéder à des changements politiques et économiques dans un effort pour mettre fin au mouvement de contestation exigeant le départ de l’élite dirigeante.

Le mois dernier, il a ordonné la libération de 59 détenus du mouvement de protestation connu sous le nom de Hirak dans une tentative apparente d’arrêter les manifestations qui ont éclaté pour la première fois le 22 février 2019.

Mais les manifestations ont repris il y a trois semaines après une impasse due à l’imposition par le gouvernement du lock-out du coronavirus en mars 2020. Les militants disent que jusqu’à présent, les changements dans la structure du pouvoir sont inconnus.





Source link

Laissez un commentaire