Actualités
Actualités Business

Von der Leyen a mis en garde contre d’éventuelles mesures urgentes de contrôle du vaccin Covid


Le président de la Commission européenne a averti que l’UE est prête à appliquer des mesures de contrôle d’urgence à la production et à la distribution de vaccins contre les coronavirus sur son sol si nécessaire pour faire face à la «crise du siècle».

Ursula von der Leyen a déclaré que le bloc envisageait « toutes les options » pour s’assurer que « les Européens soient vaccinés le plus tôt possible », signe de préoccupation que Exportations de l’UE aux États-Unis et au Royaume-Uni mais n’ont rien reçu d’eux.

« Toutes les options sont sur la table », a-t-elle déclaré mercredi aux journalistes. «Nous sommes dans la crise du siècle. Je n’exclus rien pour le moment car nous devons nous assurer que les Européens se font vacciner le plus tôt possible.

Von der Leyen a répondu à la question de savoir si l’UE devrait activer l’article 122 de son traité, qui permet à l’UE de prendre des mesures urgentes pour contrôler la distribution de biens essentiels si «l’exportation présente de sérieuses difficultés» pour assurer l’approvisionnement ou non.

Les pouvoirs de crise ont été constitués principalement pour faire face aux pénuries d’énergie, mais prévoiraient des mesures telles que le partage forcé des brevets entre les entreprises.

Von der Leyen prévient que Bruxelles est prête à agir pour empêcher l’UE d’exporter des vaccins vers d’autres pays mais en recevant peu ou rien.

« Si la situation ne change pas, nous devrons réfléchir à la manière d’exporter vers les pays producteurs de vaccins en fonction de leur degré d’ouverture », a-t-elle déclaré.

Selon les données internes de l’UE, l’UE a exporté plus de 34 millions de tonnes vers 31 pays qui ont appliqué le nouveau régime de contrôle des exportations du 30 janvier au 9 mars. Ce nombre comprend 9,1 millions. Vers le Royaume-Uni – la plus grande destination des exportations – et près de 1 millions aux États-Unis.

Les deux pays ont commencé à déployer des vaccins beaucoup plus rapidement que l’UE, qui est aux prises avec des approvisionnements maigres et des défaillances logistiques dans les États membres. Le régulateur de la santé du bloc publiera jeudi les résultats de son évaluation de la sécurité des injections d’Oxford / AstraZeneca, après que de nombreux pays n’aient utilisé le médicament que parce que des caillots sanguins dangereux ont été découverts dans une injection. Les 27 chefs d’État et de gouvernement de l’UE auront des discussions sur les vaccins lors d’un sommet la semaine prochaine.

Von der Leyen a déclaré que le bloc devait reconsidérer la possibilité de continuer à envoyer des vaccins aux pays qui auto-produisent des injections et qui ont déjà dépassé le cap en vaccinant leurs populations.

« L’UE exporte des vaccins pour soutenir la coopération mondiale », a-t-elle ajouté. «Mais les routes ouvertes vont dans les deux sens. Si nécessaire, nous réfléchirons à la manière dont nos exportations sont ajustées sur la base de la réciprocité et, dans le cas de pays ayant des taux de vaccination plus élevés que nous, correspondrons ».

Bruxelles a exprimé sa colère qu’AstraZeneca n’ait pas compensé sa pénurie de vaccins pour l’UE en exploitant la production britannique, même si elle avait précédemment envoyé des dosages du bloc au Royaume-Uni.

Les règles américaines exigent que les fabricants de vaccins respectent leurs contrats officiels avant d’exporter. L’UE est également préoccupée par la possibilité d’une restriction de Washington sur les expéditions matériel important comme la graisse pour les coups d’ARNm d’avant-garde.

Von der Leyen a essayé de faire une note à long terme pleine d’espoir sur l’approvisionnement en vaccins de l’UE, faisant passer l’objectif du bloc de 450 millions de personnes au deuxième trimestre de l’année de 300 millions de doses à 360 millions.

«C’était difficile de commencer. Nous progressons actuellement dans le domaine des vaccinations », a-t-elle écrit sur Twitter. « Nous pouvons atteindre notre objectif de 70% d’adultes entièrement vaccinés d’ici la fin de l’été. »



Source link

Laissez un commentaire